Salon de l’Agriculture : les Hauts-de-France vous attendent – Région Hauts-de-France

400 m2 de pavillon dans un espace partagé de 650 m2, des dizaines d’exposants, un plateau TV, des frites à volonté : les Hauts-de-France sont particulièrement bien représentés à l’occasion de ce Salon International de l’Agriculture 2024, à Paris-Porte de Versailles du 24 février au 3 mars.
Un rendez-vous immanquable qui offre l’occasion à la Région de « réaffirmer son soutien aux acteurs du monde de la pêche et de l’agriculture, confrontés à une difficile crise économique. Ils sont indispensables et nous serons là pour les accompagner du mieux possible », a témoigné le Président de Région, Xavier Bertrand, lors de l’inauguration du stand aux côtés de Miss France 2024, Eve Gilles.

Les Hauts-de-France ont la (meilleure) frite

Cette année, l’animation est en partie assurée par le foodtruck d’Aurèle Mestré, qui n’est autre que le premier champion du monde de la frite. « L’organisation est top et c’est génial de pouvoir valoriser notre produit ici, tout en restant dans un esprit de plaisir, de partage et de convivialité. Un an et demi après l’ouverture de notre friterie, c’est une belle réussite », commente le trentenaire Lillois, qui compte écouler le temps du salon pas moins de trois tonnes de pommes de terre (en direct de son producteur à Comines (59)). Une animation complètement dans le thème puisque la pomme de terre fait partie des produits mis à l’honneur de cette édition 2024 du SIA.

Le plus grand plateau de fromages

Un immense plateau de fromages sous le thème des Jeux Olympiques, mettant en lumière toute la richesse fromagère des Hauts-de-France a été au cœur de l’inauguration du pavillon Hauts-de-France.

Un plateau de 75 variétés fromages de l’ensemble des départements des Hauts-de-France, une région riche de plus de 500 variétés, que nos fromagers ont réalisés avec passion.

Le Maroilles fait son AOP

À quelques encablures de la ronde des fromages régionaux, qu’on retrouve au cœur du stand, l’AOP Maroilles joue la carte du Fromage préféré des Français (Concours RTL de ce mois de février 2024) mais aussi du Meilleur fromage du monde (titre obtenu lors du concours international de Lyon en novembre dernier) !

« Impossible » du coup, aux yeux du producteur laitier-transformateur Didier Halleux, de ne pas être présent sur ce SIA et défendre sa spécificité. Organisé en interprofession, « avec une filière consolidée autour d’une production toujours plus fiable et régulière », le Maroilles a le vent en poupe : les ventes progressent de 2 à 3 % chaque année depuis une quinzaine d’années, et atteignent aujourd’hui une production de 4 200 tonnes.

Bière qui mousse…

Au cœur du parc d’enseignes (Choulette, Page24, …) présentes autour de l’incontournable houblon, la Brasserie Malterie Cambrésienne joue les petits nouveaux. Caroline et Stéphane, formés à l’école agricole de Wagnonville (59) près de Douai, ont concrétisé leur projet en septembre 2023, en partant d’une brasserie achetée en Angleterre pour redonner une vie brassicole au territoire du Cambrésis. Leur objectif : « proposer une bière à basse fermentation, sans filtrage ni pasteurisation. Une bière de garde, authentique, à partir d’une technique plus complexe, mais pour plus de saveurs ». La production (24 hectolitres) est déclinée en cinq recettes (blanche, blanche rosée, blonde, saison et triple). Le couple, qui prendra possession de ses locaux définitifs en mai prochain à Cambrai-même, ambitionne un développement local la première année, puis régional et national à l’horizon de trois et cinq ans.

Une région tournée vers la mer

C’est une tendance en vogue : les Hauts-de-France progressent (aussi) sur le plan des produits de la pêche, à l’image de l’augmentation du nombre de sèches ou d’encornets. Boulogne-sur-Mer demeure d’ailleurs le premier port de France. Mais « c’est un secteur d’activité qui doit être fortement soutenu au regard des difficultés qu’il rencontre. Voyons par exemple le récent souci de la pêche de coques à pied. Mais, plus largement, il y a aussi la hausse des coûts du carburant et surtout le Brexit, dont les incidences en termes de zones de pêche notamment créent de vives inquiétudes pour les acteurs concernés », alerte Olivier Leprêtre, Président du Comité régional pêches maritimes et élevages marins.

Pas de SIA sans Bêtises

« Le Salon de l’agriculture, c’est une super vitrine pour faire connaître nos produits ». Voilà pourquoi Charlotte Campion, Directrice générale, tient le stand des Confiseries Despinoy– Bêtises de Cambrai. « Cela fait 32 ans que nous y sommes présents. Nous retrouvons une clientèle fidèle, qui recherche la qualité incarnée par les deux seuls fabricants de Bêtises, et dont les matières premières proviennent de la région ». En dehors des fameux bonbons, l’entreprise produit également, depuis 15 ans, de la crème de bêtise.

Une baguette 100% Baie de Somme

L’avocette ou l’expression d’un produit 100% local. Sur le stand du Département de la Somme (l’un des nouveaux venus de l’espace Hauts-de-France), Antoine Riquier – meunier – et Marino Cavallo – boulanger à Saint-Valery-sur-Somme – mettent en avant une baguette élaborée depuis 2015, à base de blé cultivé en Baie de Somme. Un symbole du territoire qui se veut travaillée comme une baguette de tradition française, avec une fermentation longue et un levain livrant plus d’arômes. Venez la découvrir !

Des animations en pagaille

Jusqu’à vendredi, retrouvez sur le stand Hauts-de-France le plateau télé animé en partenariat par RMC, en direct avec les Grandes Gueules, Estelle Midi et le Super Moscato Show. Au quotidien jusqu’à la fin du salon, ne manquez pas non plus, de 18h30 à 19h, notre JT régional ! Sur notre stand, retrouvez aussi des quiz, des animations sur le patrimoine des Hauts-de-France, la découverte du patrimoine touristique et évidemment gastronomique. Passez nous voir, pavillon 7.1 !

Et encore….

L’animation du SIA, c’est aussi avant tout des produits. Autour des labels de qualité et avec les partenaires régionaux valorisant ces productions, venez retrouver ou découvrir des produits de toutes natures : ceux de la Conserverie St Christophe (Argoules, 80), les confiseries de l’Atelier des Lys (Steenwerk, 59), l’andouillette d’Arras à déguster sur place grâce au « Jambon à la broche ». Mais aussi, donc, des viandes (bœuf, porc, agneau, volailles), charcuteries, produits de la mer, légumes, produits laitiers, confitures, jus de pommes ou encore miels. Le panel est large pour les Hauts-de-France, labellisés en 2023 Région européenne de la Gastronomie !

Autour du grand univers de cette ferme géante qu’est le SIA, ne manquez évidemment pas un détour par le parc des animaux. Races Blanc bleu, Bleue du Nord et Rouge flamande, élevées dans nos territoires et plusieurs fois égéries des SIA précédents, accompagnent Oreillette, l’égérie bovine en provenance cette année de Normandie.

Cet article Salon de l’Agriculture : les Hauts-de-France vous attendent est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, agriculture, aquaculture, artisanat, économie, Gastronomie, pêche, terroir, tourisme

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article