Saint-Amand-les-Eaux : le centre aquatique intercommunal fête ses 10 ans – Région Hauts-de-France

Imaginé pour l’usage de tous, le centre aquatique a été pensé à l’échelle intercommunale. Ce projet ambitieux a séduit 18 communes. Ce centre aquatique, baptisé « le Dragon d’Eau », a émergé en 2014, car la piscine tournesol de la cité thermale arrivé à bout de souffle, la question de sa rénovation complète ou d’une construction se posait. Le choix s’est porté sur un centre aquatique plus grand, moderne et de haute qualité environnementale.

Le projet en détail

Cet équipement novateur comprend :

975 m² de surface d’eau,
7630 m² d’espaces extérieurs.

Les objectifs de cet équipement de proximité

La volonté première était de satisfaire les besoins scolaires et d’installer une politique sportive et de loisirs sur le territoire de 18 communes. Il s’inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale et de très haute performance énergétique.

Les autres objectifs du projet étaient :

Favoriser l’apprentissage et le perfectionnement de la natation des scolaires pour l’ensemble des établissements d’enseignement des communes partenaires du projet ;
Augmenter l’offre d’accueil pour toutes les pratiques sportives liées à l’eau pour un public varié ;
Faciliter les relations et les échanges intergénérationnels ;
Renforcer le statut de ville d’eau de la commune de Saint Amand-les-Eaux ;
Proposer une offre complémentaire au futur centre thermal et thermo ludique

Un choix écologique

Afin de limiter ses dépenses énergétiques, « le Dragon d’Eau » a fait le choix de la géothermie. Ainsi, le centre aquatique réalise, chaque année, des économies d’émission de gaz à effet de serre de 1000 tonnes de C02. Propre, locale et disponible, cette énergie utilise la chaleur terrestre grâce à une pompe à chaleur qui ne nécessite que très peu de combustibles fossiles. Un projet qui s’inscrit donc pleinement dans la dynamique rev3.

Un projet accompagné par la Région

Ce Centre Aquatique s’inscrit pleinement dans la politique « nager en Hauts-de-France » mise en place par la Région. La natation est la 8e discipline olympique de la région ; la priorité du « savoir nager » s’inscrit donc dans la politique de la Région. C’est pourquoi elle a apporté une aide financière de trois millions d’euros, soit 23,25 % du coût total de l’infrastructure.

Une politique régionale ambitieuse

Cette politique a pour objectifs de :

Réduire les inégalités d’accès à la pratique sportive ;
Réduire le déficit du savoir-nager sur le territoire régional ;
Permettre l’accès à toutes les pratiques aquatiques et nautiques en toute sécurité, notamment dans le cadre des accueils collectifs de mineurs ;
Découvrir les plaisirs de l’eau et de la natation…

La Région accompagne ainsi à la construction et/ou la rénovation d’infrastructures natatoires. Par son soutien à l’investissement, la Région souhaite pérenniser l’émergence des clubs sportifs et le développement des pratiques sportives adaptées au sport-santé pour toutes et tous.

Cet article Saint-Amand-les-Eaux : le centre aquatique intercommunal fête ses 10 ans est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, proximité, santé, sport

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article