Orientations budgétaires : la Région maintient le cap en adoptant son rapport pour 2024 – Région Hauts-de-France

Dans un contexte de croissance faible, d’inflation toujours présente, mais aussi de réduction d’aides de l’État inscrite dans le projet de loi de finances pour 2024 (autant d’enjeux dont elle doit forcément tenir compte), la Région choisit de poursuivre la voie tracée depuis le début du mandat.

Faire preuve d’ambition, en responsabilité

« C’est un budget réaliste qui nous permettra de continuer à soutenir nos territoires et à investir de façon ambitieuse dans notre avenir régional, comme nous le faisons depuis 2016 », commente Jean-Pierre Bataille, vice-président en charge des finances, de l’évaluation des politiques publiques et de la sécurité.

Maintenir un investissement massif sur tout le territoire tout en assurant une maîtrise budgétaire : c’est le grand principe qui mènera la Région à un budget équilibré à près de 3,54 milliards d’euros. La partie investissement sera en hausse de 420,7 millions, la partie fonctionnement sera quant à elle réduite de 31 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent.

L’adoption, ce jeudi 23 novembre 2023, du rapport d’orientations budgétaires pour 2024 valide quelques signaux fondamentaux à travers cinq axes stratégiques :

Faire preuve d’ambition, en responsabilité

« C’est un budget réaliste qui nous permettra de continuer à soutenir nos territoires et à investir dans notre avenir régional, comme nous le faisons depuis 2016 », commente Jean-Pierre Bataille, vice-président en charge des finances, de l’évaluation des politiques publiques et de la sécurité.

Maintenir un investissement massif sur tout le territoire tout en assurant une maîtrise budgétaire : c’est le grand principe qui mènera la Région à un budget équilibré à près de 3,54 milliards d’euros. La partie investissement sera en hausse de 420,7 millions, la partie fonctionnement sera quant à elle réduite de 31 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent.

L’adoption, ce jeudi 23 novembre 2023, du Rapport d’orientations budgétaires pour 2024 valide quelques signaux fondamentaux à travers cinq axes stratégiques :

Une Région offensive sur l’emploi et qui protège le pouvoir d’achat

Alors que 86 millions d’euros seront consacrés en investissement dans l’action économique, l’année 2024 sera notamment marquée par le déploiement des subventions liées à l’installation des quatre Gigafactory de Douvrin (ACC), Dunkerque-Bourbourg (Verkor), Douai (Envision-AESC) et ProLogium. Une illustration forte d’une industrie automobile qui se réinvente et crée plusieurs milliers d’emplois en Hauts-de-France.

L’année 2024 continuera d’être orientée sur les réponses très concrètes à apporter aux entreprises, quelque-soit leur taille, pour les aider à maintenir leurs activités, leurs emplois, et à se développer. Sur le front de l’emploi, outre le soutien à la création de nouvelles activités, l’effort continue d’être porté, notamment par l’investissement en direction de la formation et de l’apprentissage, pour résoudre les difficultés de recrutement des entreprises sur les nombreux métiers en grande tension.

La Région proche de votre quotidien restera par ailleurs présente à travers les dispositifs qui préservent le pouvoir d’achat des habitants comme les aides régionales à la garde d’enfant, au permis de conduire ou encore l’aide au transport.

Une Région qui fera face aux crises

Les dépenses en consommations énergétiques, particulièrement dans les lycées, avaient été l’une des inquiétudes majeures du ROB 2023. Le retour à un niveau plus supportable permet à la Région de baisser la Dotation globale de fonctionnement des lycées, accentuée pour l’occasion. Celle-ci demeurera tout de même supérieure de plus de 20 millions d’euros à son niveau de 2022. L’investissement dans les lycées restera également soutenu pour répondre aux nécessités de réhabilitations et de sécurisation de bâtiments, comme établi dans le Programme pluriannuel d’investissement.

Une Région aménagée durablement

La Région, soutien des mobilités, fera la part belle au ferroviaire. De gros investissements sont programmés dans ce domaine avec les premières échéances financières sur les rénovations et acquisitions de nouvelles rames TER, ce qui portera à près de 728 millions d’euros la section investissement de cette politique. Priorité sera également donnée aux investissements programmés dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER). La dynamique Rev3 sera, elle aussi, confortée avec une enveloppe de 8 millions d’euros, qui vient en complément des crédits déjà consacrés dans chaque politique.

Une Région stratège pour les territoires et la ruralité

La politique ACTes (Aide aux communes et aux territoires) 2023-2027, notamment, sera à l’honneur à travers le Fonds d’aide aux projets locaux, le Fonds de soutien aux projets structurants, mais aussi la poursuite du soutien à la redynamisation des centres-villes et centres-bourg. C’est l’illustration du souhait régional d’apporter sa contribution au développement de tous les territoires par le soutien à l’ensemble des porteurs de projets des Hauts-de-France.

Une Région toujours vigilante sur la maîtrise et l’efficience de ses actions

Pour 2024, la Région Hauts-de-France devra maintenir une gestion rigoureuse de ses dépenses, qu’il s’agisse de politique d’achat comme de charges d’administration générale. Cette vigilance accrue doit contribuer à maîtriser l’équilibre budgétaire (incluant l’épargne brute ou la capacité de désendettement) pour, in fine, pouvoir poursuivre des politiques publiques ambitieuses.

Une Région au fort rayonnement culturel

Forte et stratège sur le plan économique, les Hauts-de-France se transforment également grâce à sa grande ambition dans le domaine de la culture, en particulier du spectacle vivant. Cette ambition nous permet aujourd’hui de rayonner bien au-delà de nos frontières régionales.  Le maintien du budget de la Région permettra ainsi de poursuivre son action pour le développement de la création et l’appui aux structures. La Région agira avec les acteurs du secteur et les territoires pour proposer une offre culturelle accessible à tous les publics et partout.

Une Région qui poursuit sa transformation grâce à REV3

Rev3 dans la Région, c’est une dynamique pour concilier économie et écologie, pour une économie durable, connectée et décarbonée. Avec déjà plus de 1500 projets soutenus, rev3 est une réalité forte dans les Hauts-de-France et va encore s’amplifier en 2024.

Pour l’année 2024, le budget a été conçu pour diffuser et poursuivre les objectifs de rev3 à l’ensemble des politiques régionales.

Cet article Orientations budgétaires : la Région maintient le cap en adoptant son rapport pour 2024 est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, Conseil régional, pouvoir d’achat, rev3

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article