Mineurs d’Ukraine, photographies de Youry Bilak – Région Hauts-de-France

Le Centre Historique Minier de Lewarde a décidé de mettre en avant les mineurs d’Ukraine, en présentant « Mineurs d’Ukraine, photographies« , de l’artiste Youry Bilak.

D’origine ukrainienne, cet artiste s’adonne à sa passion pour la photographie en réalisant plusieurs reportages entre 2005 et 2012 dans les différents bassins miniers d’Ukraine. Ceux-ci se trouvent aujourd’hui de part et d’autre de la ligne de front.

Avec Mineurs d’Ukraine, Youry Bilak propose une sélection de portraits issues de ses campagnes photographiques dans les villes de l’Ouest et de l’Est de l’Ukraine. Ces images, produites entre 2005 et 2012, sont une invitation à réfléchir à la réalité encore actuelle de la production charbonnière dans un pays injustement meurtri par la guerre. Cette exposition est aussi un signe de solidarité du Centre Historique Minier envers cette grande nation minière qu’est l’Ukraine.

L’artiste Youry

Youry Bilak baigne depuis son enfance dans la culture ukrainienne qu’il reçoit de ses parents, réfugiés en France après la Seconde Guerre mondiale. Parallèlement à une carrière de danseur, chanteur et comédien, il s’adonne à sa passion pour la photographie et va à la rencontre des Houtsouls dans les Carpates.

Youry Bilak a un parcours singulier. Après avoir été prothésiste dentaire, il mène une carrière de danseur, chanteur, comédien et metteur en scène. Il s’adonne en parallèle à sa passion : la photographie, héritée de son père qui ne se séparait jamais de son appareil photo. En 1983, il se rend en Ukraine pour la première fois, à Lviv, pour y suivre un stage de danse ukrainienne. C’est le choc culturel. Il se trouve là dans une ville où l’on parle la langue de ses parents, réfugiés en France après la Seconde Guerre mondiale et dans la culture ukrainienne qui le berce depuis sa plus tendre enfance.

À partir de 2004, il part à la rencontre du monde, en commençant par l’Ukraine, le pays de ses origines. Il y découvre dans les Carpates l’atmosphère qui l’avait tellement marqué dans Les chevaux de feu de Sergueï Paradjanov, le premier film que ses parents l’ont emmené voir en 1967, et surtout les Houtsouls, population montagnarde de cette région. De ses voyages naissent plusieurs expositions comme Ukrainiens en 2007 ou Les Houtsouls, dans l’ombre des Carpates en 2012.

Cet article Mineurs d’Ukraine, photographies de Youry Bilak est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, culture, histoire

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article