La santé des habitants, reste une priorité des Hauts-de-France – Région Hauts-de-France

Depuis 2016, la Région n’a de cesse de mener des actions concrètes en termes de prévention santé, d’accès à des soins de qualité pour tous, d’être à la pointe en matière de recherche médicale, de contribuer à l’excellence de nos professionnels de santé… Elle poursuit ainsi son engagement en votant des mesures concrètes en Commission permanente du 8 février 2024.

Des aides afin de lutter contre les déserts médicaux

La Région s’engage toujours plus avant pour améliorer l’offre de soins sur notre territoire. Pour faire face au problème national de la pénurie de médecins, elle alloue ainsi des subventions pour favoriser l’acquisition d’équipements médicaux pour le centre de santé polyvalent de Lamorlaye (60) et soutient la création d’un centre de santé polyvalent intercommunal sur les communes de Labourse (62) et Norrent-Fontes (62).

Dans le dessein d’attirer de nouveaux praticiens et professionnels paramédicaux, la commune ambitionne d’équiper le centre de santé de dispositifs médicaux essentiels tels qu’un électrocardiogramme, un échographe et un moniteur de signes vitaux. La Région a répondu présente en apportant un soutien financier conséquent, contribuant à hauteur de près de 6 000€, équivalant à la moitié du coût total de l’acquisition de ces équipements.

La création des centres de santé polyvalents à Labourse et Norrent-Fontes s’avère être une mesure stratégique visant à revitaliser l’offre de soins et l’attrait du territoire. Ces localités font face à une faible densité de professionnels de la santé, dont le nombre décroît de manière constante. Pour concrétiser ce projet, deux édifices communaux situés à Labourse et Norrent-Fontes seront réhabilités, transformés en centres de santé polyvalents grâce au soutien financier substantiel de la Région, qui s’élève à près de 260 000 €.

Contribuer à l’excellence des professionnels paramédicaux

À l’issue de leur formation, les étudiants en soins infirmiers de bloc opératoire obtiennent le Diplôme d’Etat (IBODE) et le grade licence ou master, voire doctorat au travers du processus de Bologne qui facilite les passerelles entre les formations universitaires et assimilées.

Afin de proposer une offre de formation adaptée aux besoins de la population de la région Hauts-de-France, d’encourager et développer des parcours de formation innovants en favorisant la poursuite d’études, en facilitant les passerelles et réorientations et dans le but d’accompagner l’ensemble des étudiants paramédicaux de la région Hauts-de-France dans leur parcours de formation, la Région signe une convention avec l’Université de Lille et l’école d’infirmiers de bloc opératoire de Lille (59) et avec l’Université Picardie Jules Verne, et le CHU d’Amiens Picardie, établissement support de l’école d’infirmiers de bloc opératoire du CHU d’Amiens Picardie (80).

Cet article La santé des habitants, reste une priorité des Hauts-de-France est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, santé

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article