La Région signe un engagement autour du bio dans la restauration collective – Région Hauts-de-France

L’Agriculture Biologique est un label très avancé en matière d’agroécologie. Elle promeut un mode de production alimentaire respectueux de l’environnement, de la biodiversité, et du bien-être animal. Ses effets positifs sur la santé et l’environnement en font un levier important pour la transition agroenvironnementale. Avec son Plan bio, la Région vise des objectifs ambitieux pour le développement de surfaces agricoles en bio.

Soutenir les producteurs bio des Hauts-de-France

Depuis 2022, la loi Egalim oblige tous les établissements chargés d’une mission de service public, à compter au moins 50% de produits de qualité et durables, dont 20% de produits bio dans leur restauration collective.

Au-delà de cette loi, les signataires du Plan bio partagent la priorité d’assurer une origine locale des produits et l’ont matérialisé à travers l’objectif « Intensifier l’approvisionnement et la consommation de produits bio régionaux, et atteindre en 2027 au moins 20% de produits bio d’origine régionale dans la restauration collective ».

Le développement du bio local a de nombreux avantages pour les territoires

Il stimule la création d’emplois non-délocalisables,
Il réduit la dépendance aux importations,
Et favorise une meilleure durabilité environnementale.

Le bio en Hauts-de-France

Ces dernières années les surfaces bio dans les Hauts-de-France sont en forte croissance, atteignant 12,6% d’augmentation annuelle. Cette dynamique est aujourd’hui à 5% en raison du contexte inflationniste, elle reste néanmoins supérieure à la dynamique nationale (2,7%). Les 1 465 exploitations conduites en bio en 2022 représentent une surface de 62 096 ha, soit 2,9 % de la SAU à comparer à la moyenne nationale de 10,7 % (données Agence Bio et ORAB).

Aujourd’hui, l’Agriculture Biologique vit un moment difficile. Les partenaires du Plan bio sont mobilisés pour aider cette agriculture à passer ce cap. Tous les leviers doivent être activés pour offrir des débouchés locaux sur le long terme à la production biologique régionale.

Les sociétés de restauration collective s’engagent

La production régionale est déjà capable d’assurer les approvisionnements pour un nombre significatif de filières, cependant cet objectif ne pourra être atteint sans l’engagement et la mobilisation des acteurs de la restauration collective. En novembre 2023, lors de la rencontre régionale du bio en restauration collective concédée, ces derniers se sont montrés favorables à mettre en place une trajectoire commune, afin d’atteindre l’objectif du Plan bio de 20% de bio local en restauration collective.

Rendez-vous fin 2024

Ce mardi 27 février, au Salon International de l’Agriculture, le rendez-vous a été donné pour la fin de l’année 2024, afin de signer une charte d’engagement avec chaque société volontaire. Cette année permettra de co-construire cette charte avec les sociétés et de lancer les premières actions.

Construire collectivement

Pour nourrir la construction de cette charte attendue fin 2024, les partenaires institutionnels, les partenaires techniques et les sociétés de restauration collective se sont mis d’accord pour collectivement :

Amplifier et participer aux opportunités de rencontre entre acheteurs et fournisseurs (salons, visites…) ;
Capitaliser sur les bonnes pratiques actuelles tant au niveau des acheteurs, des sociétés de restauration collective que des territoires et les diffuser ;
Construire de nouvelles collaborations et synergies entre les sociétés de restauration collective, les fournisseurs, et les institutions par le biais de deux rencontres de travail thématiques en 2024.

Cet article La Région signe un engagement autour du bio dans la restauration collective est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, agriculture

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article