Enseignement supérieur : la Région en pleine dynamique pour soutenir les étudiants – Région Hauts-de-France

La Région Hauts-de-France a une politique dynamique et ambitieuse en matière d’enseignement supérieur : elle soutient de nombreux projets des établissements d’enseignement supérieur et autres organismes pour améliorer les conditions de vie des étudiants et favoriser leur réussite. Un nouveau cadre d’intervention pour l’enseignement supérieur va être adopté avec plusieurs objectifs concrets et des priorités régionales bien définies afin de renforcer la compétitivité de notre région.

« L’implication de nos jeunes est une véritable force« , souligne Manoëlle Martin, vice-présidente en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’orientation.

Acteurs de l’enseignement supérieur, c’est le moment de déposer vos projets avec en vue les axes de progrès suivants :

Améliorer les conditions de vie et le pouvoir d’achat des étudiants du supérieur ;
Soutenir les parcours de formation et de professionnalisation ;
Accompagner le développement des compétences, valoriser les filières émergentes et mener une action prospective des métiers et des filières ;
Impulser et soutenir une dynamique territoriale en favorisant l’émergence et le développement de schémas locaux en adéquation avec le Schéma Régional Enseignement Supérieur Recherche et Innovation (SRESRI) 2022-2028.

Concrètement, comment la Région va intervenir pour augmenter le pouvoir d’achat des étudiants ?

Une priorité majeure pour la Région : améliorer le bien-être des étudiants. Cela commence notamment par améliorer leurs conditions de vie et leur pouvoir d’achat. Objectif : mettre en place des guichets uniques afin de permettre aux étudiants d’accéder plus aisément à toutes les aides qui peuvent leur être accordées dans les domaines du logement, de la mobilité, de la santé ou encore de l’alimentation et de la culture… Une expérience innovante qui doit faciliter leur quotidien.

Ces guichets uniques permettront aux jeunes d’accéder à une offre globale et d’effectuer leurs démarches en un seul endroit. Ils seront positionnés au sein des universités, des établissements d’enseignement supérieur privé d’intérêt général (EESPIG), des Maisons de la vie étudiante ou des résidences universitaires et des Crous.

Deuxième priorité : soutenir les parcours de formation et de professionnalisation

Il s’agit de mieux accompagner l’insertion professionnelle en entreprise : en favorisant la relation des étudiants avec la sphère économique, en outillant la recherche de stages ou d’emploi et la connaissance des entreprises locales, nationales et internationales. Bon nombre d’actions visant à attirer, fidéliser et maintenir en région les étudiants se formant ou étant formés sur des métiers ou secteurs économiques en tension seront priorisées.

Le parcours des primo-entrants en situation de handicap constitue également une priorité pour la collectivité, désireuse de soutenir les actions permettant à ce public étudiant à besoins spécifiques d’accéder et de réussir dans l’enseignement supérieur.

Autre axe majeur : accompagner le développement des compétences et valoriser les filières émergentes

Afin de favoriser la réussite et l’excellence dans l’enseignement supérieur, il est nécessaire de développer de nouvelles méthodes pédagogiques et de promouvoir l’usage des technologies numériques en intégrant l’impact et le rôle de l’intelligence artificielle dans la formation des étudiants. Les établissements d’enseignement supérieur des Hauts-de-France ont très largement investi ce champ. Objectif : aller plus en avant et mieux !

 L’enseignement supérieur en lien étroit avec les territoires

L’enseignement supérieur entretient un lien étroit avec le territoire. Il contribue à son attractivité et son adaptation aux mutations socio-économiques, notamment en développant une offre accessible et cohérente avec les besoins des entreprises et les aspirations des jeunes. Cette priorité vise à soutenir les projets locaux en cohérence avec les établissements d’enseignement supérieur, soit des projets permettant d’améliorer le plan local existant, soit des projets permettant de construire un schéma local et s’inscrivant dans une démarche en cohérence avec le SRESRI.

Cette priorité permettra de soutenir les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), qui regroupent plusieurs communes et qui souhaitent développer l’enseignement supérieur en relation avec les réalités socio-économiques de leur territoire, l’attractivité des formations ainsi que les conditions d’accueil sur les campus et l’insertion professionnelle des étudiants.

Pour un enseignement supérieur de proximité, de meilleure qualité et au plus proche des attentes des étudiants !

 Les demandes peuvent être déposées tout au long de l’année civile. La mise en œuvre du dispositif se fait dans la limite du budget annuel. Les dossiers de candidature sont à télécharger sur le site des aides de la Région : https://guide-aides.hautsdefrance.fr. 

Cet article Enseignement supérieur : la Région en pleine dynamique pour soutenir les étudiants est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

​Catégorie : Actualités, enseignement supérieur

La Mairie - cadre de vie - Charmes-aisne.fr - Commune Charmes Aisne

Les prochains événements

Retrouvez tous les évènements sur la page Agenda

Partagez cet article