Actualités du rucher – Première récolte !

Depuis tous ces mois où l’on dorlote nos petites abeilles, ça y est notre première récolte a pu avoir lieu !

Nous avons surveillé les colzas, et dès leur défloraison les hausses ont été retirées des ruches.

L’extraction du miel de printemps est un peu délicate. L’opération en elle même n’est pas plus compliquée qu’une autre extraction, mais le miel de colza a cette particularité de figer très rapidement.

Il faut donc surveiller l’état de défloraison du colza, et choisir un jour de météo favorable où la température élevée nous permettra de maintenir un état plus liquide du miel.

Dans la ruche, la température avoisine les 35 degrés, ce qui permet de maintenir en vie le couvain, mais aussi de garder le miel à un état liquide où il peut être récolté facilement.

Lorsqu’on enlève les hausses la température interne peut vite chuter à 18 degrés et peut favoriser le fait que le miel se fige rapidement. Il ne reste plus alors qu’à saliver devant des hausses pleines de miel mais non récoltables !!!

Heureusement, ce ne fut pas notre cas. Et par une belle fin d’après-midi de juin avec quelques 23 degrés affichés, nous avons procédé à la récolte.

Après avoir enlevé les hausses, nous les avons ramenées dans un endroit propre et bien fermé. Les cadres pleins de miel sont enlevés un par un et avec un couteau spécial, il faut délicatement ôter la fine couche de cire qui opercule chaque alvéole.

Les cadres sont alors placés dans l’extracteur, sorte de grosse essoreuse, où ils seront tournés plusieurs fois pour extraire par force centrifuge le miel contenu.

Le miel ainsi récolté est ensuite placé dans un maturateur, petit fût en inox où il va murir pendant quelques jours.

Les particules de cire ou petits déchets vont alors remonter à la surface et pourront être enlevés.

Il n’y a plus qu’à mettre en pot….et déguster !

Espérons une belle récolte cet été !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Post Author: Mairie de Charmes